INSTALLATION ET REMPLACEMENT

Chaudière basse température gaz et fioul

 

Une chaudière basse température, quel usage ?

La chaudière basse température, tout comme une chaudière gaz ou fioul classique ou à condensation, assure le chauffage mais peut également  assurer la production d’eau chaude sanitaire.

 

Une chaudière basse température, quelle différence ?

Une chaudière basse température chauffe l’eau du réseau de chauffage à une température plus basse qu’une chaudière standard (40° contre 90°). En limitant la température minimale, les fumées sont rejetées à plus basse température ce qui permet d’obtenir un meilleur rendement.

Bien que dite « basse », cette température permet d’atteindre un confort de qualité.

Cette température lui permet de réaliser des gains de consommation de 10 voir 12 % par rapport  votre ancienne chaudière.

La chaudière basse température peut fonctionner au gaz comme au fioul. Elle bénéficie de progrès pour l’environnement depuis vingt ans.
Elles peuvent aussi prendre la relève d’une pompe à chaleur (PAC) : la chaudière se déclenche à – 3°environ, température à laquelle la pompe à chaleur n’est plus adaptée. On parle alors d’un fonctionnement en « bi-énergies » : gaz et électricité par exemple, pour plus d’économie, d’autonomie et d’écologie.

Ces équipements de chauffage, reconnus pour leur haute performance,  offrent un rendement élevé (de l’ordre de 92%). Une économie,  jusqu’à 12 à 15 % par rapport à un ancien modèle !

De plus, si vous êtes sensible au respect de l’environnement, sachez que ces chaudières sont équipées d’un brûleur à bas niveau d’oxyde d’azote qui réduit les rejets de gaz à effet de serre (CO²).

 

Et le prix ?

La chaudière basse température reste la chaudière la moins chère du marché. Elle conviendra très bien aux petits budgets ou pour un appartement (les dépenses de chauffage y étant plus faibles).

 

Et l’installation ?

Les chaudières gaz à basse température peuvent être raccordées à tous types de radiateurs existants. Mais attention, depuis septembre 2015, elles ne peuvent être installées que dans des configurations d’évacuation bien spécifiques, les plus courantes étant les évacuations dite en ventouse ou VMC (ce type de conduit devant être obligatoirement tubé).

 

A savoir

Les chaudières basse température tendent à disparaître, en effet, selon la loi européenne ECOCONCEPTION, elles seront progressivement  remplacées par des chaudières à condensation : plus performantes et permettant plus d’économie d’énergie.

 


Contactez-nous pour plus d’informations

N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact pour demander un rendez-vous ou plus de renseignements sur nos prestations. Nous sommes à votre écoute et vous répondrons dans les plus brefs délais.

Vous pouvez également nous contacter au 03 83 21 05 16 ou par mail à l’adresse sarl.mgs54@gmail.com